Résultat de recherche d'images pour "à la lumière du petit matin"En janvier, j'ai enchainé les coups de coeur. En février, j'ai enchainé les déceptions. 

Et ce roman d'Agnès Martin-Lugand en est une ! J'ai abandonné ma lecture en route, ce qui n'arrive pas si souvent ! Je pense avoir tout lu de cette auteure à succès et avoir tout apprécié. Mais là, non, je me suis fortement ennuyé avec ce roman. 

Il ne se passe rien, c'est plat, c'est ennuyeux ! 

Ah si ! Il se passe des événements importants. Aux alentours de la page 100, l'héroïne se foule une cheville ! Waouh ! Quel suspense ! Va-t-elle pouvoir monter les 3 étages sans ascenseur de son immeuble? 

Je sais, j'exagère un peu, l'héroïne est danseuse et prof de danse. Une cheville foulée et tout s'arrête pour elle...

Hortense a la quarantaine et est amoureuse d'un homme marié depuis quelques années. Celui-ci ne quittera jamais sa femme et n'est jamais là aux moments importants pour Hortense. Elle s'en contente. Elle n'arrive pas à le quitter...

Ses aventures amoureuses ne m'ont pas captivé et elle m'a même énervé, acceptant tout de son amant. 

Finalement, je ne sais pas si elle est restée avec lui ! Suspense insoutenable ! 

smiley 2