Aimer trois fois par jour par BrizziVoilà un très beau livre d'un auteur italien que je ne connaissais pas. Je ne l'aurais sans doute jamais lu si on ne me l'avait pas offert. Merci donc à ma généreuse donatrice ! 

C'est un livre qui fait du bien et que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire. 

Diego vit seul depuis que sa femme l'a quitté. Il voit peu ses enfants. Il sombre dans une dépression dont il semble ne pas pouvoir sortir. Il se voit s'enfoncer de plus en plus. 

Il finit par aller voir un psy, mais ces consultations ne l'aident pas beaucoup. 

Sa famille et ses amis semblent minimiser sa maladie et ne sont pas là pour l'aider. Il crie "au secours", mais personne ne répond. Lui, était-il là pour écouter et aider son entourage quand il le fallait? Une question qu'il peut se poser ! 

Il va alors rencontrer un personnage qui va changer sa vie : Massimiliano, un flic à la retraite qui tient "une boutique de bavardages" ! Celui-ci va le faire réfléchir au sens de sa vie. Diego pourra s'exprimer librement et, dès lors, il n'aura plus de cesse que d'aider son entourage et de rendre heureux les gens qui lui sont proches.

Cela part d'une bonne intention, mais il se mêle un peu trop des affaires des autres et ça lui retombe dessus. 

"Arrête de piloter la vie des autres et recommence à piloter la tienne."

Une belle lecture ! 

Je vous laisse avec les dernières phrases de l'auteur :

"J'ai appris l'existence d'un médicament en mesure de produire de manière continue et illimitée la sérotonine et la dopamine qui nous gardent de la mélancolie. Gratuit, disponible à toute latitude, il est connu depuis la nuit des temps. On lui a dédié poèmes et chansons. C'est le seul qui n'ait aucune contre-indication et se passe de notice. Son efficacité est admise par la science et par la religion, son emploi instinctif et naturel, même s'il nous arrive parfois, hélas, d'oublier de le prendre. Il ne se présente ni en fiole ni sous forme de pastilles ou de poudre, il est diffus dans l'air comme l'oxygène, à la disposition de ceux qui savent le discerner. Sans lui, rien de ce que nous faisons n'a vraiment de sens. J'ai nommé l'amour."

smiley 1