Résultat de recherche d'images pour "changer l'eau des fleurs"Une fois de plus, je vais me trouver en marge de la "blogosphère livresque". Ce roman que l'on voit partout sur les blogs ou sur Instagram, encensé par tous les lecteurs, je lui trouve quelques défauts. 

Ce n'est pas que je ne l'ai pas aimé, bien au contraire. J'ai adoré passé une semaine en compagnie de Violette, l'héroïne de ce roman, un personnage attachant, mais j'ai été un peu déboussolé par l'ordre des chapitres. 

Valérie Perrin saute sans cesse du coq à l'âne, d'un personnage à un autre, d'une époque à une autre et j'ai parfois eu du mal à m'y retrouver. J'aurais aimé avoir une date, un lieu, un nom de personne à chaque début de chapitre. 

"Changer l'eau des fleurs" est un pavé de 660 pages. Il comprend deux histoires : celle de Violette, bien sûr, mais aussi celle de la mère d'un ami à elle et de son amant. Cette deuxième histoire était pour moi inutile. 

Violette est gardienne de cimetière. Avant ça, elle était gardienne de barrières de passages à niveau. Elle est mariée, elle a une petite fille et pourtant elle vit seule au milieu de ses morts. 

Pourquoi est-elle seule? Où est son volage de mari? Où se trouve sa petite fille? J'ai tout d'abord imaginé qu'elle était adulte et avait quitté la maison familiale, mais la vérité était tout autre. C'est lorsqu'on connait la vérité que l'histoire commence à être intéressante, mais il faut atteindre la 250e page pour ça ! 

J'ai beaucoup aimé le personnage de Violette, j'ai détesté son mari qui n'est finalement pas si méchant qu'il ne parait, j'ai détesté ses beaux-parents qui la prennent pour une fille de rien, j'ai aimé l'ancien gardien du cimetière qui aime les plantes et apprend tout à Violette, je n'ai pas beaucoup aimé l'ami de Violette, un flic qui débarque un jour chez elle. Ils s'aimeront, mais il restera avec femme et enfants...

Un livre plein de tendresse, de non-dits, de vérités qui font mal. Un deuil que chacun fait comme il le peut, une quête de la vérité qui peut faire très mal, la recherche d'un certain bonheur malgré les chagrins de la vie...

Une jolie histoire très touchante, mais un livre qui m'a dérangé par sa construction.