04 mai 2019

Un silence, puis...

Lors d'un atelier d'écriture, j'ai reçu cette consigne : Écrire un texte qui commencera par "Un silence, puis...".  Voilà mon texte :  Un silence, puis un claquement de porte. Elle m'a quitté et je ne peux même pas lui en vouloir. Je n'ai que ce que je mérite.  Quand je suis en colère - et sous l'emprise de la boisson -, mes mots dépassent souvent mes pensées. Je l'aime pourtant. Pourquoi ne le lui ai-je jamais dit? Pourquoi l'ai-je si souvent maltraitée, réduite à rien, une pauvre chose sans importance, un ver de... [Lire la suite]
Posté par philippedester à 14:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]