La dernière phrase que j'ai dite hier est : 

Résultat de recherche d'images pour "le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie"

Il y a des couvertures qui attirent le regard. Puis, il y a des titres bien choisis qui vous poussent à lire le roman. Ce bouquin possède les deux. 

Je ne sais pas si c'est Virginie qui choisit ses titres, mais ils font mouche ! 

Ben et Pauline forment un bon couple. Du moins, c'est ce que pense la jeune femme. Ils ont un petit garçon, Jules, et elle croyait que tout allait bien. Pourtant, sans qu'elle s'en aperçoive, petit à petit, le couple s'est mis à battre de l'aile jusqu'au jour où Ben la quitte. 

Là, c'est la catastrophe, la tuile ou plutôt la toiture qui lui tombe sur la tête. Elle ne veut pas de cette rupture. Elle va changer, faire des efforts,...mais Ben ne veut rien entendre et la quitte. 

Elle se réfugie alors, avec son fils, chez ses parents. Elle attend que Ben revienne ou que la douleur s'estompe. 

Elle décide alors de ranimer les sentiments de son mari en lui envoyant, chaque jour, un de leurs plus beaux souvenirs, mais Ben reste insensible.

Pauline part retrouver sa famille en vacances. Là, elle va se rendre compte que chaque vie a ses problèmes.

Vers la fin du livre, c'est au tour de Ben d'écrire des souvenirs de leur vie commune et c'est là que le lecteur apprend un événement que Pauline (ou Virginie) avait caché au lecteur...

Un livre qui m'a plutôt laissé indifférent au début, pour l'apprécier de plus en plus au fur et à mesure de ma lecture et finalement j'ai beaucoup aimé cette lecture. 

"Chère mamie" est dans ma PAL...

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte" mais pas chroniqué dans les temps. 

challenge Lire sous la contrainte

smiley 1