challenge mardiCette semaine, je me suis lancé dans la découverte de Bernard Minier avec un pavé de 700 pages : "N'éteins pas la lumière". Je suis complètement accro ! Un thriller psychologique, un page-turner, un roman qu'on ne peut plus lâcher une fois commencé. 

Christine ne sait pas ce qui lui arrive. En quelques jours, elle a tout perdu : son fiancé, son travail et a plongé dans l'enfer. Tout commence par une lettre déposée dans sa boite : le soir du 24 décembre, quelqu'un va se suicider. Cette lettre est un appel à l'aide, mais n'est pas signée. Que faire?...

A la page 31, on trouve notamment

"Le soir de Noël, une personne dans cette ville ou pas loin s'apprêtait à en finir avec la vie - ou l'avait peut-être déjà fait... Et Christine était la seule à savoir. Et elle n'avait aucun moyen de l'éviter, car la personne qui était censée lire cette lettre ce soir (cette lettre qui était aussi, selon toute évidence, un appel au secours) ne la lirait pas..."