Hier soir, en me couchant, j'ai avoué à ma femme : 

J'ai encore menti par Legardinier

Je n'aime pas trop les humoristes. A force de vouloir faire rire leur public, ils exagèrent souvent et ça devient ridicule. 

Je connais - vous aussi sans doute - des gens "comiques" qui aiment épater la galerie grâce à leur humour. Souvent, ils vont trop loin et leurs blagues tombent à plat ! 

Eh bien, ici, le but de Gilles Legardinier est manifestement de faire rire son lectorat et il y réussit parfaitement sauf que... 

Sauf que lui aussi exagère et, parfois, ça frôle le ridicule ! Un peu, c'est bien, beaucoup, bonjour les dégâts. 

Ce livre est une grosse déception pour moi, même si à travers son humour, l'auteur veut faire passer des messages et faire réfléchir à nos actions.

A cause d'un accident, Laura a complètement perdu la mémoire, la mémoire des gens, la mémoire des choses, la mémoire de sa propre vie. Et voilà qu'elle doit tout réapprendre : réapprendre les gens, l'utilité des objets, ce qui se dit et ce qui ne se dit pas, ce qui se fait et ce qui ne se fait pas,...

Lucie, sa meilleure amie, va devenir son coach. Quant à Laura, elle devra apprendre quelles sont les vraies priorités dans la vie et ce ne sont pas nécessaires celles qu'elle imaginait avant l'accident.

J'ai trouvé que ce livre ne m'apportait rien du tout et que j'ai finalement perdu mon temps à le lire ! 

A part ça, une superbe couverture qui donne très envie d'acheter le livre. 

Merci à Mousse pour ce cadeau. 

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte". 

challenge Lire sous la contrainte