challenge mardiEn ce moment, je lis "Ne les crois pas" de Sebastian Fitzek. J'avais adoré "Thérapie". Encore un roman très prenant. 

La police sonne chez Yann May pour lui annoncer la mort de sa fiancée. Or au moment où la sonnerie a retenti dans son appartement, il était au téléphone avec elle. La liaison était mauvaise, mais il a clairement entendu : "Quoi qu'ils te disent, ne les crois pas" ! 

La seule solution qu'il ait trouvée est une prise d'otages dans un studio de radio. 

A la page 31, on trouve notamment

" Tous les participants eurent un rire attendri en l'entendant imiter la voix touchante de son petit garçon, Yann lui-même faillit sortir de son rôle..."