challenge mardiJe viens de commencer un pavé de Stephen King. C'est un auteur que je lis de temps en temps et, comme son titre "Rose Madder" correspond à mon challenge, je me suis lancé dans ses 600 pages. 

Apparemment, il s'agit d'un portrait de femme, une femme battue qui a vécu l'enfer pendant 14 ans avant de décider, tout à coup, sur un coup de tête, de s'enfuir... Je n'en sais pas plus pour le moment.

A la page 31, on trouve notamment

"Elle se sentait déjà comme une fugitive, et une pensée effrayante la rongeait comme un rat ronge un fromage : si jamais il revenait de bonne heure et ne la trouvait pas à la maison? Si jamais il la voyait dans la rue, en jean et chaussures basses, le sac sous le bras, les cheveux mal peignés? Il se demanderait ce qu'elle pouvait bien fabriquer là dehors, le matin où  elle aurait dû laver le carrelage du rez-de-chaussée, non? Et il voudrait connaitre la réponse. Certainement. Il voudrait avoir une petite discussion sérieuse, une petite discussion entre quat'z'yeux avec elle."