Résultat de recherche d'images pour "méditations heureuses sous un cerisier du japon"Vous arrive-t-il d'être déçu par un auteur dont vous êtes un grand fan? Rarement? Oui, ça m'est rarement arrivé. J'ai lu une grosse partie de l'oeuvre de Frank Andriat, j'ai aimé ses romans de manière différente, tantôt un peu, tantôt beaucoup. Et voilà ma première déception. 

Je ne peux m'en prendre qu'à moi puisque la 4e de couverture me prévenait : "Ne cherchez pas dans ce livre une histoire à rebondissements qui vous tienne en haleine... Au fil de ses pages, vous suivrez Grégoire dans sa quête de lui-même"

Seulement voilà, Grégoire, pour se trouver, médite sous un cerisier du Japon et ne fait à peu près que ça, tellement que ça m'a lassé ! 

Frank Andriat veut, par ce bouquin, insister sur les bienfaits de la méditation, mais ici, je trouve qu'il insiste un peu trop ! 

J'ai été très heureux de retrouver Grégoire, le héros de "Le bonheur est une valise légère" que j'ai lu en avril 2018. J'aime beaucoup retrouver des personnages que j'ai eu la chance de rencontrer plus tôt, dans d'autres bouquins, et que j'ai parfois quittés avec peine. 

Dans ce roman, Grégoire est plus jeune et rencontre la méditation afin de se reconstruire après sa rupture avec Lorena. Cette histoire se passe donc en grande partie avant le roman précédent. 

Vers la fin du livre, le lecteur retrouve également Selma, cette femme qui passait son temps à courir après le temps ! Cette dernière partie a plus retenu mon attention. 

Alors, si la note que je mettrais à ce nouveau bouquin de Frank ne serait pas très élevée, j'ai quand même souligné quelques passages que je vous livre ici. Comme quoi, on retire toujours quelque chose de nos lectures ! 

"Nous ne nous libérons que des problèmes que nous affrontons, pas de ceux que nous fuyons."

"Nous apprécions à peine ce qui nous fait du bien et nous nous fixons sur nos douleurs. Nous avons une fâcheuse tendance à accorder plus d'importance au noir qu'à la lumière."

"Il serait temps d'arrêter d'écouter vos peurs pour vous mettre à vous écouter vous !"

"Les livres infusent en nous lorsque nous leur accordons un espace de parole. Comme lors d'un dialogue avec un ami. Alors, ils nous parlent vraiment."

"Je suis interpellé par les mille regards que nous pouvons porter sur un fait identique. Chacun analyse le monde avec des filtres qui lui sont propres."

Ce n'est certainement pas un mauvais livre, mais j'ai besoin d'un minimum d'action dans un roman sinon je lis un livre de développement personnel. Je suis sûr que certains d'entre vous pourront apprécier ce nouveau livre de Frank Andriat. 

PS Très belle couverture, je trouve ! 

Résultat de recherche d'images pour "bon réveillon"