Couverture de Emilie, mon amour par Ryan FLOCHSur le site "Simplement", l'auteur m'a demandé de bien vouloir lire son roman. Si l'histoire est plaisante et plutôt bien construite, une fois encore j'ai été arrêté par les fautes d'orthographe. L'auteur confond, par exemple, les terminaisons de l'imparfait avec celles du passé simple (ai/ais) ou celles du conditionnel avec celles du futur simple (à nouveau ai/ais).  Est-ce du chauvinisme de mettre une majuscule à Français mais pas à italien? En tout cas, il y a confusion entre le nom propre et l'adjectif de nationalité ! 

Il faut, je le répète encore, se faire relire ! Il manque un mot par-ci, par-là. Une lecture par un tiers (même pas doué en orthographe) aurait permis de rectifier le tir. 

Pour moi, un roman publié doit être le plus parfait possible au point de vue grammaticalité, même si une erreur peut échapper aux relectures. Au point de vue de l'histoire, ça, ça dépend des goûts de chaque lecteur. Je n'ai rien à dire à ce sujet. 

Emilie n'est pas ici le prénom féminin comme on pourrait s'y attendre, mais la région d'Emilie-Romagne, en Italie, où l'auteur nous emmène pour une bonne partie du récit. 

Rodrigue, le héros et le narrateur de cette histoire, a été abandonné par sa femme et il en souffre énormément. Depuis, il part régulièrement à la chasse de proies féminines, mais en revient toujours bredouille. Un jour, il plaque tout pour s'expatrier en Italie. 

Chaque chapitre porte comme titre un prénom, le plus souvent féminin, et j'ai eu peur que tout le livre ne tourne autour des conquêtes ratées du héros, mais non, ouf, en Italie, son histoire démarre vraiment. 

Tout d'abord, il va vivre en colocation avec un garçon et une fille, prête à s'offrir à lui, mais là, c'est lui qui n'en veut pas. 

Ensuite, il va travailler à Riccione, au bord de la mer, là où grouillent les touristes. Une fille un jour, une fille un autre jour, enfin, il a ce qu'il voulait, mais...l'amour dans tout ça? N'y a-t-il pas une femme qui l'attend quelque part? 

Un livre à lire dans une version corrigée...