Couverture de Terminus pour l'humanité par Arnaud NiklausJ'ai entendu parler d'un site "Simplement.pro" où de jeunes auteurs publient leurs oeuvres qu'ils offrent à la lecture de tout un chacun. La seule condition est de rédiger un billet sur ce qu'on pense du bouquin. 

Je m'y suis inscrit et j'ai reçu une demande d'Arnaud Niklaus pour la lecture de son recueil de nouvelles "Terminus pour l'humanité". 

Comme je devais rédiger ma chronique avant le 31 octobre, je m'empresse de publier ce billet. 

Il est toujours difficile de parler de nouvelles tant celles-ci peuvent être différentes. Voici donc quelques mots à propos de ces huit textes formant le recueil. 

1) El Diablo : Un homme a plutôt intérêt à être poli et agréable avec sa belle-mère ! Un jour, il découvre sa belle-mère baignant dans une eau rouge et tenant un couteau et un chat à la main. Participe-t-elle à un genre de messe noire? Sa belle-mère lui fait peur. Il pense qu'il vaut mieux lui plaire et lui rendre service...

2) Sous le chapiteau : Anna est divorcée. Elle emmène sa petite fille Louise au cirque. Là, elles assistent à un spectacle d'amateurs. Le visage d'un clown lui dit quelque chose. Un peu plus tard, elle le trouve chez elle...

3) Predator : Un  jeune homme, champion de natation, change tout à coup de personnalité. Le voilà agressif, prétentieux, désagréable,... Que lui est-il donc arrivé? 

4) L'appel aux armes : Peter rencontre Habib sur Internet le jour où il ouvre son compte Facebook. Directement les jeunes se mettent à discuter du sens de la vie, de la société; de la vérité. Habib lui parle de son livre sacré et lui confie une mission. Il doit rencontrer un ami à lui qui lui donnera un cadeau de sa part. Peter lui obéit et reçoit une valise noire qu'il emporte à l'école...Cette nouvelle est intéressante, mais manque un peu de suspense. 

5) L'enfer se fige : Que ne ferait-on pas pour rajeunir et devenir svelte? Deux amies iront loin, très loin pour y arriver ! Suspense pour cette nouvelle : mais que vont-elles donc faire? 

6) Le chemin du jugement : Une joggeuse rencontre un étrange personnage. Serait-il le diable? Il lui interdit de prononcer ce mot. Par contre, il a un travail très intéressant et très bien payé pour elle. Pactisera-t-elle avec le prince des ténèbres? 

7) Gardien du tombeau : Un étudiant lève une serveuse dans un bar. Elle l'emmène chez lui, mais sa première fois ne sera pas celle qu'il espérait ! 

8) Créature de la nuit : Alexandre est veilleur de nuit. Il travaille avec un collègue, Ali. Celui-ci lui parle de rencontres bizarres qu'il a faites au long de sa carrière. Alexandre s'en moque ouvertement. Pourtant, il va être obligé de le croire ! 

Arnaud N veut faire peur avec ses nouvelles. Je dois dire qu'il n'a pas réussi à me faire frissonner. Je lis Stephen King ou Maxime Chattam, ce ne sont donc pas ces textes qui vont me faire trembler. 

Ce que j'aime dans les nouvelles, le plus souvent, c'est la chute qui doit me surprendre. Je n'ai pas été convaincu par celles-ci. 

Une chose m'a fortement dérangé : l'orthographe un peu douteuse ! Les verbes sont souvent mal accordés; il y a parfois confusion entre les verbes et les participes passés. Sinon, au point de vue de la construction des phrases, c'est correct. J'ai aussi trouvé des fautes de frappe et même des mots manquants. 

J'ai eu l'impression de lire un brouillon, un livre non relu qui a besoin d'un petit coup de nettoyage. 

C'est très bien de publier, mais il faut présenter un livre correct par respect pour son lectorat !