Quel joli titre pour ce roman d'un de mes auteurs favoris : Frank Andriat ! L'auteur qui écrivait beaucoup pour la jeunesse s'est lancé maintenant dans des romans qu'on pourrait qualifier de développement personnel. Il y a peu, j'ai lu "Le bonheur est une valise légère" et le prochain est "Méditations heureuses sous un cerisier du Japon". 

Dans "La semeuse de mots doux", le héros est un homme  qui tente de comprendre ce qui a dérapé dans sa vie. Sa femme est partie, le laissant seul avec leur fille Nour. Celle-ci est la lumière qui éclaire ses pas. Elle a 15 ans, elle est très mûre pour son âge, adore son père et ne fait pas de crise d'adolescence. Elle sait ce qu'elle doit à son père qu'elle aime énormément. 

Elle n'a pas connu ses grands-parents ou si peu. Sa grand-mère paternelle, Ornella,  est partie vivre dans le sud et son grand-père est le salaud qui a mis Ornella enceinte puis s'est tiré ! Clément ne le connait pas. Il décide pourtant de le rencontrer. 

Les deux hommes partent sur de mauvaises bases. Le vieil homme n'a jamais pris de nouvelles de son fils et Clément lui en veut terriblement. 

Un jour, Clément rencontre une jeune mère de famille. Elle et son fils Enzo vont changer la vie de Clément...

Les chapitres alternent entre la narration de l'histoire et la visite de Clément chez sa psy. Avec l'aide de celle-ci, le héros va partir à la recherche de son passé. Les secrets vont se dévoiler petit à petit. 

Et si son père n'était pas le salaud décrit pas sa mère...?

Un très beau roman sur les secrets de famille qui peuvent influencer l'avenir d'un enfant.