challenge mardiUn auteur belge que j'affectionne : Armel Job et un livre sur lequel je suis tombé par hasard : "Et je serai toujours avec toi". 

Teresa, veuve depuis un an, attend un signe de son mari décédé. Un soir, un homme en panne de voiture vient frapper à sa porte. Le chien ne bouge pas comme s'il avait reconnu l'homme. Ensuite, d'autres détails vont sembler étranges, si bien que Teresa va le loger. 

A la page 31, on trouve notamment

"Zorba s'est donné la peine de se lever, il s'est approché et a avancé le museau pour lui lécher la main. Les chiens, parait-il, ont un instinct infaillible, ils sentent ce que nous ne voyons pas, comme Argos, le chien d'Ulysse, qui reconnut son maitre après vingt ans d'absence, malgré ses oripeaux de mendiant."