challenge mardi"Une femme que j'aimais", c'est le nouveau roman de l'auteur belge Armel Job

Qui est cette femme qu'il aimait? Une maitresse? Sa mère? Non, sa tante par alliance : Adrienne, décédée un peu mystérieusement. 

Claude, le héros, se demande si elle n'a pas été assassinée. Du coup, il se met à enquêter sur la vie de sa tante...

A la page 31, on trouve notamment

"Désormais, c'était trop clair : Adrienne avait laissé s'introduire un indésirable, précisément parce qu'elle croyait que c'était moi qui poussais sur la sonnette. Son corps allongé sur le sol était encore tiède. L'agresseur s'était présenté peu avant mon arrivée, à peu près à l'heure où elle m'attendait. Elle ne s'était pas méfiée..."