La Nuit de l'amandierRien de nouveau sur la planète avec ce roman dit du terroir. Des impressions de "déjà lu" tant les ingrédients sont toujours les mêmes. Le roman n'est pas inintéressant pour autant. 

C'est l'histoire de deux familles de 1890 à 1945 qui traversent donc les deux guerres en y laissant leurs lots de malheur. Deux familles qui finiront par s'unir même si tout les oppose au départ. 

L'une fabrique des fruits confits et possède une usine importante tandis que l'autre fabrique du nougat en cultivant des amandiers. La situation sociale de la deuxième famille est plus basse et quand les enfants des deux familles veulent s'unir, c'est le holà général. 

Pourtant bien des années plus tard, Martin et Anna s'uniront pour le meilleur comme pour le pire, après avoir traversé des années de joies et de malheurs. 

Martin s'est vu dans l'obligation d'abandonner Anna pour épouser la fiancée de son frère défunt et Anna a épousé un homme bien, mais qu'elle n'a jamais réussi à aimer. 

L'amour entre les deux est resté latent jusqu'à ce que la vie leur permette de vivre enfin ensemble...

"La nuit de l'amandier" est le dixième roman que je lis de l'auteur. 

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte". 

challenge Lire sous la contrainteLa nuit de l'amandier