Résultat de recherche d'images pour "13 à table 2018"Comme chaque année, j'ai acheté le recueil de nouvelles "13 à table" vendu au profit des Restos du coeur. La liste des auteurs présents est, à chaque fois, prestigieuse ! 

Le recueil commence avec une nouvelle que j'ai jugée sans intérêt : "Tant d'amitié" de Françoise Bourdin, une simple histoire de mari trompé. 

Avec la deuxième intitulée "Je suis Li Wei" écrite par Michel Bussi, je m'attendais à tout autre chose. Et en effet, Bussi propose aux lecteurs un échange de mails entre une adolescente et une jeune Chinoise, cachée dans une cave à Suzhou, alors qu'une guerre dont personne ne parle en Europe fait rage au dehors...

Puis, on passe à Maxime Chattam avec "L'anomalie". C'est l'histoire d'un type qui croit avoir perdu sa vie : le train qu'il veut prendre pour rentrer chez lui n'existe pas, la ville dans laquelle il vit semble avoir été rayée de la carte, le numéro de téléphone qu'il compose afin de joindre son épouse répond aux abonnés absents et, de retour sur son lieu de travail, son code ne fonctionne plus... Un suspense à la Chattam. 

Ensuite vient une auteure qui m'est inconnue (mais que j'ai déjà pas mal vue sur les blogs) : Adélaïde de Clermont-Tonnerre (un nom pareil, ça ne s'invente pas ! ) et "Mon cher cauchemar". Un homme vient de mourir. Sa femme et son ex-maitresse se rencontrent et discutent du passé... Oui, bon, rien de nouveau sur la planète. 

Je ne connais le suivant que de nom : François d'Epenoux avec "Oeil pour oeil". Un type vient voir son ophtalmo qui fut aussi son ami, une arme à la main... Suspense ! 

Deux auteurs : Eric Giacometti et Jacques Ravenne pour une histoire de coauteurs qui liquident leur éditrice dans la nouvelle "Best-seller". 

"L'escalier" de Karin Giebel est ma nouvelle préférée, mais je n'attendais pas l'auteure dans ce registre. C'est plutôt le genre d'Agnès Ledig. Une histoire d'amitié entre un petit noir et une vieille dame qui habite dans le même immeuble. 

Christian Jacq dans "Amitiés égyptiennes" nous conte des histoires d'amitiés entre quelques personnages de l'ancienne Egypte. Ce n'est pas une nouvelle ! 

Je ne connais Alexandra Lapierre que de nom. Dans "Pyrolyse", c'est une histoire un peu banale qu'elle nous conte. Toutefois la fin est assez inattendue, c'est ça qui me plait dans les nouvelles ! 

Marcus Malte dans "Bande décimée" a écrit ... n'importe quoi ! 

"Le monde est petit" d'Agnès Martin-Lugand est, si je ne me trompe, la suite d'un de ses romans...

Le meilleur ami de Romain Puertolas est un Bic. C'est ce qu'il nous dit dans "L'incroyable stylo Bic quatre couleurs de Benjamin Bloom".

"Zina" de Leila Slimani ne m'a pas plu plus que sa "Chanson douce" ! 

Un bon recueil sur l'amitié qui m'a fait passer de bons moments de lecture. Je regrette l'absence de Marc Lévy ou d'Agnès Ledig.