Résultat de recherche d'images pour "la tresse + livre"Les avis sont partagés au sujet de ce livre. Eh bien, moi, je vous le dis tout de suite, c'est mon premier coup de coeur de l'année. Je trouve que ce livre (le premier roman de l'auteure, il faut le souligner) est une vraie réussite ! 

Alors que je reproche souvent un manque de crédibilité aux romans (je vous ai parlé de "En attendant Bojangles"), celui-ci est très réel, très proche de la vie. Pour moi, qui suis très terre-à-terre, c'est un point très positif. J'aime rêver avec mes lectures, je ne dédaigne pas un peu de magie, mais j'aime beaucoup les récits de la vie quotidienne. 

Ce roman est divisé en trois parties. Trois femmes en sont les héroïnes. Trois personnalités bien campées, très différentes, mais en même temps ayant un caractère bien trempé. Trois femmes qui savent ce qu'elles veulent et feront tout pour arriver au but qu'elles se sont fixé. 

Il y a d'abord Smita (c'est ce personnage que la plupart des lecteurs ont le plus apprécié, il me semble). Cette jeune mère de famille vit en Inde. Elle fait partie d'une caste inférieure. Son métier : nettoyer la merde des autres. Excusez-moi l'expression, mais parfois il faut appeler un chat un chat ! Elle ne veut pas que sa fille subisse la même chose qu'elle et elle fera tout pour que la petite ait une autre vie qu'elle. Tout d'abord, elle la met à l'école. Mais ça se passe mal ! Le maitre veut que la petite fille balaye la classe. La gosse refuse et est battue. Smita finira par fuir avec elle...
Certains déplorent qu'on ne sait pas ce que devient la petite. La fin du livre ne le laisse pas deviner, mais chaque lecteur peut, à mon avis, imaginer un futur pour cette gamine. 

Puis il y a Giulia. Elle vit à Palerme, en Sicile. Son père qui fabrique des perruques avec de vrais cheveux meurt la laissant avec une fabrique en faillite. Elle veut à tout prix sauver l'usine, mais pour y arriver, il faudra changer les mentalités...

Enfin, il y a Sarah. Elle vit au Canada, à Montréal exactement. C'est une avocate qui n'a qu'une ambition : réussir professionnellement. Mais c'est sans compter sur la maladie. Lorsque Sarah apprend qu'un cancer la ronge de l'intérieur, elle est effondrée. Pourtant, elle va lutter et gagner contre le crabe qui ne lui laisse pas beaucoup de répit. 
"Heureux tu compteras des amis sans nombre, mais adieu les amis si le temps devient sombre!". Cette citation qui me reste en mémoire depuis...la nuit des temps correspond bien à la vie qu'est devenue celle de Sarah. Et si cette maladie lui faisait comprendre que l'essentiel ne se trouve pas là où elle pensait le trouver?

Trois vies, trois destins qui, un jour, vont se rencontrer. Même si chacune de ces femmes ne saura jamais que les deux autres existent, elles seront liées par un fil que seul le lecteur connait...

coeur

 

Un roman qui peut paraitre simple, mais qui a certainement demandé un long travail de recherche et une faculté de se mettre dans la peau de trois femmes différentes assez exceptionnelle, je trouve. Bravo à l'auteure qui est scénariste et réalisatrice avant d'être romancière.