Résultat de recherche d'images pour "il était une lettre kathryn hughes"Eh bien, je tire mon chapeau ! Pour un premier roman, c'est vraiment très réussi ! Pas étonnant que ce livre se soit retrouvé numéro un des ventes en GB ! 

J'ai accroché à l'histoire dès les premières lignes et mon intérêt n'a pas faibli au cours de ma lecture. Je me doutais de la fin de l'histoire, mais ça n'a rien enlevé au plaisir que j'ai eu en lisant. Ah ! que serions-nous sans les romans qui nous font tout oublier et nous font passer des heures merveilleuses? 

1973 : Tina, une femme battue régulièrement par son mari alcoolique, découvre une lettre dans la poche d'un vieux costume déposé dans la boutique de fripes dont elle s'occupe. L'enveloppe n'a pas été ouverte et le timbre prouve même qu'elle n'a pas été envoyée. La jeune femme ouvre la lettre et ce qu'elle lit change le cours de sa vie. Billy, un jeune homme, écrivait à celle qu'il aimait en 1939 pour lui demander pardon d'avoir mal réagi à l'annonce de la future maternité de Chrissie. 

Tina décide donc de retrouver cette fameuse Chrissie et de lui donner la lettre rédigée 34 ans plus tôt. 

Le récit va alors faire voyager le lecteur entre les deux époques : 1939 et 1973 et entre deux pays : l'Angleterre et l'Irlande où Chrissie a été envoyée par son père pour cacher la honte qu'elle a fait jaillir sur sa famille ! 

L'auteur raconte la vie de Tina avec son mari alcoolique qu'elle n'arrive pas à quitter et celle de Chrissie avant d'être enceinte et dans sa deuxième vie loin de son fiancé tué en 1940, enfermée dans un couvent en Irlande pour accoucher et obligée d'abandonner son bébé.

Trente-quatre ans plus tard, le fameux bébé part à la recherche de sa mère biologique et Tina, qui a perdu le bébé qu'elle attendait, part à la recherche de la destinataire de la lettre. Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer...

Coup de coeur pour ce roman que je ne connaissais pas et qui m'a été offert par Mousse (merci beaucoup). Ce roman prouve qu'un événement peut modifier le cours d'une vie et même de plusieurs ! 

Cinquième livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte". Vous voyez que des titres avec le verbe "être" ne manquent pas. 

challenge Lire sous la contrainteIl était une lettre.