Résultat de recherche d'images pour "jusqu'ici tout va bien marie colot"Sur le blog de Muti, j'ai eu l'a chance de gagner le dernier roman de Marie Colot (avec qui j'ai suivi  une formation sur la littérature de jeunesse l'année dernière). 

Un hasard qui est bien tombé car j'ai beaucoup aimé ce roman pour ados. 

Je venais de terminer "Venise n'est pas en Italie" d'Ivan Calbérac quand j'ai commencé ce roman bâti sur le même modèle : un ado de  15 ans raconte son histoire. Ici s'arrête la comparaison car Jozef ne ressemble en rien à Emile. Il n'a pas eu la même vie, pas le même style de parents et, pour lui, les vacances ne peuvent, en aucun cas, avoir lieu à Venise, mais plutôt en prison ou en centre fermé. 

Jozef est, en effet, un ado à problèmes, un jeune délinquant qui a eu plusieurs fois maille à partir avec la police. Il vit dans un quartier chaud, dans une cité ou il ne rencontre que des gars comme lui. 

Un jour, il se fait arrêter lors d'un braquage. Et là, horreur, il se rend compte que son copain de toujours, Darius l'a trahi. Jozef arrive à s'enfuir pour retrouver celle qu'il aime : Amel. Ils ont rendez-vous, mais les flics patrouillent et Jozef doit se cacher. Amel le largue alors lamentablement. La vie de l'ado s'écroule...

Deux jours de la vie de Jozef nous sont racontés par sa bouche. Oui, Jozef est une racaille, mais dans sa poitrine un coeur bat et le lecteur ne peut qu'aimer ce jeune gars que la vie n'a pas gâté...

Une très belle surprise pour moi ! 

Merci à Muti et aux éditions Alice pour l'envoi de ce très beau roman que j'ai lu en deux jours. Deux jours comme le temps pendant lequel se déroule ce récit... Coïncidence? 

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte" et celui de Muti "Littérature jeunesse"(Je me suis réinscrit pour 10 livres. Session précédente réussie.) 

challenge Lire sous la contrainte

challenge jeunesse 2018