Résultat de recherche d'images pour "l'amour et les forêts"Une fois encore, je vais aller à contre-courant avec ce succès d'Eric Reinhardt. Non, je n'ai pas beaucoup aimé ce roman qui n'a recueilli, je crois, que des éloges !

Au  premier chapitre, le livre m'est déjà tombé des mains ! Quelle longueur dans les phrases ! J'ai compté 19 lignes pour une seule phrase ! J'avais déjà très envie de l'abandonner, mais devant l'enthousiasme de plusieurs lectrices, j'ai décidé à le continuer. 

C'est vrai que le style devient plus facile, plus courant dès le deuxième chapitre et que le fond de l'histoire est intéressante. Eric Reinhardt (l'auteur se met en scène dans son livre) a écrit un livre à succès. Bénédicte Ombredanne (il répète ce nom sans cesse pendant tout le récit) le contacte pour lui parler de son bouquin. 

A la deuxième rencontre, elle se confie à lui. Elle lui dit tout ce que son mari lui fait subir. Le mari, Jean-François, est un monstre, un type sans âme, sans amour, sans empathie, qui domine sa femme, la jette plus bas que terre ! Oh non ! il ne la frappe pas ! Elle n'a aucune trace physique de sa maltraitance ! Non, il se contente de l'humilier, de l'écraser,...

Un jour, il entend une émission qui parle d'un type comme lui. Il se reconnait dans l'être évoqué et demande pardon. Changera-t-il de comportement par la suite? Pas du tout ! On aurait pourtant pu s'y attendre ! 

Quant à Bénédicte Ombredanne (!), cet aveu est comme un bouleversement. Elle s'inscrit sur un site de rencontres et a une liaison (très brève mais torride) avec Christian, un type qu'elle ne reverra jamais. Jamais? Pas sûr ! Il revient sur la scène dans le dernier chapitre, mais je n'ai pas compris ce que l'auteur voulait dire là...

Jean-François va interroger encore et encore sa femme jusqu'à ce qu'elle avoue sa liaison. Elle devra lui raconter encore et encore ce qu'elle et son amant ont fait ! 

Contrairement à d'autres personnes qui ont trouvé cette partie trop larmoyante (vous voyez que mon avis est souvent opposé à la majorité !), j'ai bien apprécié l'avant-dernier chapitre, celui où la soeur de Bénédicte raconte à Eric tout ce que sa jumelle a subi avant de... Avant de quoi? Je ne vous dirai pas tout quand même...

Je suis étonné de voir que ce livre a reçu le prix Renaudot des lycéens (Quel âge ont les lycéens en France?). Pour moi, ce roman est destiné à un public adulte surtout la partie ou l'héroïne rencontre son amant. Celle-ci est particulièrement chaude ! 

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte". 

challenge Lire sous la contrainte