Résultat de recherche d'imagesAvec ce nouveau roman de Pierre Lemaitre, on est loin des enquêtes du commissaire Verhoeven ou du polar très addictif qu'est "Robe de marié". Pour qualifier celui-ci, je ne trouve qu'un mot : "banal". 

J'avais été déçu de "Au revoir là-haut" même si la plupart des critiques sont très positives, je le suis à nouveau ici, avec ce roman que j'ai jugé sans grand intérêt.

Antoine vit seul avec sa mère qui n'a jamais voulu qu'il ait un animal. Il s'est donc pris d'amitié pour le chien du voisin, mais le canidé se fait renverser par un chauffard. Le voisin achève son animal d'une balle dans le ventre. Antoine se venge sur le petit Rémi, le fils du voisin, et le frappe avec un bâton. Malheureusement le gamin est tué sur le coup. Antoine ne sait plus quoi faire. Finalement, il décide de cacher le corps. Commence alors une vie de mensonges...

A tout moment, Antoine pense être interrogé par les flics et craquer. Il s'imagine aussi qu'une preuve sera trouvée contre lui lorsqu'on découvrira le corps du petit garçon, d'autant plus qu'il a perdu sa montre dans l'aventure.

Mais les années passent et Antoine n'est pas inquiété. Pourtant, tout est remis en question douze ans plus tard lorsque le bois dans lequel il a caché le corps est transformé en parc d'attractions. Le cadavre refait surface... 

J'aurais pu apprécier cette histoire dans une nouvelle courte,mais là, même si le livre ne compte que 280 pages, je me suis ennuyé. Rien ne se passe. Le lecteur a droit aux pensées contradictoires d'Antoine pendant tout le récit. La montre, seul objet qui aurait pu envoyer Antoine en prison, est bien vite oubliée pour réapparaitre en fin de récit. Il me semble évident qu'Antoine devait partir à sa recherche directement. Il était primordial de la retrouver...

Banale donc, cette histoire !

smiley 2