challenge mardi

Cette semaine, je lis "La dernière des Stanfield" de Marc Levy, un titre très différent de ses précédents. Trois époques et différents personnages dans chaque période font qu'il est assez difficile de s'y retrouver. J'avance doucement mais sûrement dans ma lecture, je suis à la page 260 et les écheveaux ne sont pas encore démêlés. 

J'aime ou pas? Je crois que je ne le saurai qu'à la fin !!!

Eleanor-Rigby (ça ne s'invente pas ! mais si justement ! ) reçoit une lettre anonyme après la mort de sa mère. Le corbeau lui annonce que cette dernière a eu un passé plutôt mouvementé et lui donne rendez-vous à Baltimore. 

Qu'auriez-vous fait à sa place? Probablement la même chose qu'elle...

A la page 31, on trouve notamment

- Ne me dis pas que tu crois un mot de tout ça? demanda-t-elle.

- Je n'en sais rien... mais pourquoi quelqu'un perdrait-il son temps à écrire ce genre de choses s'il ne s'agit que de mensonges? lui répondis-je.

- Parce qu'il y a des tarés partout, prêts à tout et à n'importe quoi pour te faire du mal.

- Pas à moi, Maggie. Tu vas trouver ma vie ennuyeuse, mais je ne me connais pas d'ennemis.

- Un homme que tu aurais fait souffrir?

- J'aimerais bien, mais de ce côté-là c'est le désert à perte d'horizon.