Dans les prairies étoilées par RogerAlors que j'avais adoré "Bon rétablissement", que j'avais beaucoup apprécié l'humour de Marie-Sabine Roger dans "Trente-six chandelles", que j'avais éprouvé un certain malaise avec "Les encombrants", que j'avais aimé parcourir un bout de chemin avec les personnages de "La tête en friche",  ce roman m'a un peu déçu. Il m'a fallu très longtemps pour entrer dans le récit et ne plus m'ennuyer. En effet, il ne se passe pas grand-chose dans ce roman.

Merlin est auteur et dessinateur de bandes dessinées. Il a édité une série à succès "Wild Oregon" dont les héros ont été inspirés par sa femme Prune et son ex-voisin et ami Laurent. Seulement celui-ci décède brusquement. Il laisse non seulement Merlin anéanti, mais ce dernier se demande s'il va pouvoir continuer la série. Il reçoit d'ailleurs une lettre posthume de Laurent qui lui demande deux choses : 

1. de trouver une compagne à son héros, une femme qui l'aimerait et regretterait sa mort

2. de terminer la série avec la mort de son personnage

Mission très difficile à accomplir :

1. Quelle femme serait digne de devenir la compagne de son héros?

2. Peut-il vraiment arrêter cette série qui lui apporte de quoi vivre contre l'avis de son éditeur? 

3. Quelle mort donner à son héros?

Ce roman peut plaire et plait à certaines personnes (voir les avis sur Babelio, par exemple), mais moi, j'ai besoin d'action. L'humour et la tendresse ne me suffisent pas. 

Certains ont apprécié les scénarios imaginaires qui rythment les pensées du narrateur et que l'on retrouve en italique dans le texte. Moi, ils m'ont ennuyé et j'ai fini par les passer. Comme quoi, tous les goûts sont dans la nature. 

Livre lu dans le cadre du challenge d'Angeselphie qui voulait, pour cette période, une couverture très colorée. 

un mois = une illustration