Résultat de recherche d'images pour "souvenirs de ma nouvelle vie"Je suis allé en formation sur la littérature de jeunesse avec, comme formatrice, une auteure de romans jeunesse que je ne connaissais pas : Marie Colot. 

J'ai eu envie de découvrir cette dame comme auteure et j'ai acheté tout d'abord "Les dimanches où il fait beau" : livre lu en 4 minutes ! C'est peu pour découvrir un auteur ! Un enfant pas comme les autres, un père que ça met parfois en colère, je ne peux pas vous en dire plus sur ce petit livre noir à lire plusieurs fois.

J'ai ensuite acheté "Souvenirs de ma nouvelle vie" pour mieux me rendre compte du style de l'auteure et je n'ai pas été déçu, loin de là. C'est un livre à lire dès douze ans, plein de sensibilité qui m'a fait penser aux romans de Marie-Sabine Roger, de Marie-Aude Murail ou encore de Yaël Hassan : de belles références.

Tout est changé dans la vie de Charlie, presque 12 ans, depuis "le pire des pires jours". Ses parents et elle ont dû déménager dans un immeuble à Bruxelles d'où elle ne peut pas sortir. Ses parents la surveillent et l'empêchent de faire ce qu'elle voudrait. 

Le lecteur comprend, petit à petit, pourquoi ils sont si prudents et ce qu'il s'est passé "le pire des pires jours". 

Charlie va donc devoir passer ses deux mois de vacances dans cet immeuble dans lequel il ne se passe rien. Elle décide d'aller de l'avant et de ne pas se laisser gagner par la déprime. Elle va partir explorer l'immeuble et rencontrer ses habitants. Elle frappe donc à chaque porte sous le prétexte de faire une photo de Bruxelles de la fenêtre de l'appartement dans lequel elle s'invite. C'est ainsi qu'elle rencontre Olga, une vieille dame excentrique, qui se dit écrivain, russe et qui chante des airs d'opéra. 

Entre la vieille dame et la petite fille une amitié va naitre, je dirais même une complicité inattendue, et finalement, sa nouvelle vie n'est pas si mal que ça à Charlie ! 

Un roman optimiste qui aborde des sujets délicats comme la mort, le deuil, le handicap, la vieillesse. A mettre entre toutes les mains, jeunes ou plus âgées ! 

Livre lu dans le cadre du challenge de Muti : Littérature jeunesse et correspondant à ma contrainte du mois "pas de déterminant". 

challenge jeunesse

 

challenge Lire sous la contrainte