Résultat de recherche d'images pour "une vie à t'attendre"Il y a des livres que vous avez très envie de lire. Pourquoi? A cause de la couverture ou du nom de l'auteur ou du succès qu'il remporte ou du titre ou ...

Et puis, parfois, c'est une déception. C'est le cas d'"Une vie à t'attendre" d'une ancienne avocate, Alia Cardyn.

Rose a quatre ans quand elle se retrouve seule, dans un orphelinat. Ses parents ont disparu du jour au lendemain sans avoir rien emporté à part la montre qui appartenait à son père. 

Que sont-ils devenus? Sont-ils morts? L'ont-ils abandonnée volontairement? Ces questions ne cesseront de la tarauder toute sa vie ... au moins pendant seize ans. Car, devenue adulte, Rose découvre le journal de sa mère, une lettre qu'elle lui a écrite, des indices qui, petit à petit, vont s'accumuler et lui faire apercevoir la vérité...

Je me suis profondément ennuyé avec ce livre. Les mêmes choses reviennent sans arrêt, les preuves recherchées par l'héroïne arrivent très lentement. Ce roman manque de "punch", de suspense, d'un petit quelque chose qui vous accroche au récit, qui vous fait tourner les pages le plus rapidement possible.

Je n'ai pas apprécié le fait que le livre soit découpé en chapitres dont les événements se déroulent à des années différentes. On passe sans cesse de 1995 à 2012 en passant par l'an 2000, 2005 et on continue même jusuqu'en 2018 ! Le journal de la mère date même de 1988. Je n'ai pas apprécié non plus le changement de narrateur dans différents chapitres. 

Un roman qui aurait pu m'intéresser s'il avait été écrit autrement et s'il avait comporté moins de pages inutiles (écrit sous forme d'une nouvelle peut-être...).

L'avis du "parfum des mots" se rapproche du mien. Ouf ! Je ne suis pas seul ! 

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte".

challenge Lire sous la contrainteUne vie à t'attendre