Je lis les frères Musso avec toujours autant d'intérêt. J'ai découvert Valentin avec "Les cendres froides" qui reste mon roman préféré de l'auteur. 

Résultat de recherche d'images pour "une vraie famille"Pour mon challenge, j'ai sorti "Une vraie famille" de ma PAL. Il y a quelques mois que j'avais envie de le lire. L'occasion m'en était donnée ici.

Au début de ma lecture, j'ai eu une impression de déjà-vu ou plutôt de déjà-lu, d'un thème déjà exploité et j'ai même pensé à "Chanson douce" de Leila Slimani, seulement ici, la personne qui se rend indispensable dans la famille est un homme.

Il dit s'appeler Ludovic, ne plus avoir de contact avec sa famille et être à la recherche de petits boulots. 

La famille Vasseur qui s'est retirée en Bretagne suite à un drame personnel engage le jeune homme pour tondre les pelouses et les haies, ensuite pour terminer les travaux de la maison. Ludovic devient vite indispensable et s'immisce dans la vie des Vasseur. Il mange avec eux, dort chez eux,...

Jusque là, donc, du déjà-lu ! 

Mais tout à coup, revirement de situation ! Et là, tout change pour le lecteur. Le roman devient addictif ! 

Alors que les travaux sont terminés et que Ludovic annonce son départ imminent, une idée trotte dans la tête de madame Vasseur : elle veut absolument que le jeune homme reste chez eux, elle ne veut pas le perdre. 

Elle invente alors un truc démoniaque pour le garder tandis que son esprit divague de plus en plus.

Et cette fois, Ludovic est la victime du couple Vasseur...

La fin est attendue. Je ne vois d'ailleurs pas comment le livre aurait pu se terminer autrement, mais le sujet est très bien exploité et le lecteur suit les élucubrations de madame Vasseur avec fébrilité...

Un livre que j'ai beaucoup aimé.

smiley 1

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte".

challenge Lire sous la contrainteUne vraie famille.