Résultat de recherche d'images pour Le premier tome de cette tétralogie intitulée "Les voies de l'ombre" laisse le lecteur sur sa faim. Rufus Baudenuit, à la recherche du monstre, surnommé Kurtz, a été fait prisonnier par ce dernier. Le flic est donc devenu une victime du "dresseur". 

Dans le deuxième tome, les victimes ont décidé de se venger. C'est ainsi que le traqueur devient traqué, mais tout cela fait partie du plan machiavélique de cet homme au cerveau dérangé...

L'une d'elles est même atteinte de ce qu'on pourrait appeler le syndrome de Stockholm, c'est-à-dire qu'un lien se crée entre le bourreau et une de ses victimes. Celle-ci adopte un point de vue du monstre.

A cette traque du loup solitaire, s'ajoutent les malversations d'un homme d'affaires qui s'est servi de Kurtz et qui est prêt à tout pour retrouver des documents qui peuvent l'envoyer en prison pour de longues années. Que sa fille soit en danger de mort ne semble pas l'émouvoir plus que ça.

Le livre est sans doute basé sur la psychologie des personnages, sur leurs destins différents, sur leurs réactions différentes et fait voyager les lecteurs dans les différents cerveaux y compris celui du fameux Kurtz qu'on espère voir mourir dans un prochain tome ! 

Et puis cette question : "Que ferais-je à la place de...?". Les auteurs font réfléchir leurs lecteurs sur leur propre point de vue.

Le récit est entrecoupé d'extraits d'un manuscrit : celui du monstre qui connait l'humanité mieux que lui-même. Dans ce livre dans le livre, il me fait un peu penser à Hitler. 

Si le premier tome a été un gros coup de coeur pour moi, celui-ci est un cran en dessous, sans doute parce que l'effet de surprise est passé...

Quoi qu'il en soit, j'ai hâte de connaitre la suite de cette histoire effroyable ! 

Livre lu dans le cadre du challenge de Bianca "Un pavé par mois". 

challenge-un-pave-par-mois Bianca

smiley 1