Résultat de recherche d'images pour Pour mon challenge, le deuxième méchant que j'ai sorti de ma bibliothèque est un bourreau. Dans "L'innocence des bourreaux" de Barbara Abel, les bourreaux ne sont pas bien méchants. C'est plus les circonstances qui ont fait que...

Un jeune noir braque une supérette. La caisse ne contient pas grand-chose; il ramasse, en plus, les portefeuilles et les GSM des quelques clients présents. 

Mais les choses ne tournent pas comme il l'imaginait. Un adolescent entre dans la boutique. C'est le fils d'une des otages. Il s'empare de l'arme du braqueur et lui tire dessus alors qu'il s'enfuyait.

Le garçon devient donc, en une seconde, un meurtrier que sa mère défendra bec et ongles contre les autres otages et contre la police...

Ce roman est qualifié de polar. Un polar gentil, alors. 

Barbara Abel décrit ses personnages avec une grande précision. On en apprend beaucoup sur chacun d'eux comme si chaque chapitre était une courte nouvelle. 

Pas beaucoup d'oies blanches dans les otages, plusieurs ont des choses à se reprocher. Ce sont des gens comme vous et moi, imparfaits, qui ont parfois agi illégalement pour sauver leur honneur ou leurs proches. 

Des chapitres courts qui ont pour titre le nom d'un des personnages, des personnages bien décrits, une très belle écriture, un premier roman (pour moi) qui m'a bien plu. Je poursuivrai ma découverte de l'auteure. Dans ma PAL se trouve "Après la fin". Il me tarde de le lire...

challenge Lire sous la contrainte