Résultat de recherche d'images pour Après le manipulateur et les bourreaux, j'ai choisi les prédateurs comme méchants pour mon challenge. Un roman de Maxime Chattam qui me faisait de l'oeil dans ma PAL et qui voulait en sortir. C'est maintenant chose faite ! 

Avec Chattam, il faut s'y attendre : le sang coule et les tortures sont partie prenante du récit.

L'histoire se passe pendant la guerre, au milieu de soldats. 

Tout d'abord, un homme a été assassiné sur un bateau de guerre. Il a été décapité et l'on a changé sa tête par celle d'un bélier. Le lieutenant Frewin de la Police Militaire est chargé de l'enquête. 

Une infirmière, Ann Dawson, veut absolument l'aider à démasquer le psychopathe qui agit dans l'ombre. 

Les meurtres se poursuivent et l'enquête se dirige vers la 3e section de la compagnie Raven, une poignée de durs qui forme quasiment une secte dans laquelle chacun s'entraide. 

Le meurtrier finit par être tué ! 

L'histoire s'arrête là? Impossible car il y reste plus de cent pages à lire ! C'est donc sans surprise que les meurtres reprennent. Six mois ont passé depuis l'assassinat du présumé coupable. Frewin et Ann Dawson se sont perdus de vue. Le lieutenant la rappelle pour continuer l'enquête...

Le Mal rôde, le Mal est là, tout autour de nous. Il est partout. Frewin l'a en lui également, il cache une partie de son passé. Quant à Ann Dawson, elle ne veut rien révéler de son enfance et du Mal qui la ronge...

Un thriller qui m'a beaucoup plu malgré les détails de torture ou d'autopsie que je n'aime pas lire et malgré quelques imperfections. Le meurtrier tue de manière barbare. Comment peut-il rentrer au camp sans se faire remarquer. Ses vêtements doivent être maculés du sang de ses victimes ! Et même s'il arrive à passer inaperçu, le sang est très difficile à faire disparaitre des tissus. Comment y arrive-t-il?

Un petit truc qui m'a embêté aussi : les 3 premières victimes sont tuées selon un rite basé sur l'astrologie. Les suivantes n'ont plus rien à voir avec l'art de la divination. C'est rare un serial-killer qui change de modus operandi, même si c'est pour tromper les enquêteurs...

Les chapitres sont courts, se lisent vite. Les pages se tournent très vite avec l'envie d'en savoir plus sur le tueur qui pourrait être n'importe quel personnage finalement. Aucun indice ne permet de découvrir son identité...

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte" et dans celui d'Angeselphie "Un mois = une illustration" dont le thème est "couverture très colorée". 

challenge Lire sous la contrainte

un mois = une illustration