Début un peu lent pour ce quatrième roman de Michel Bussi que je lis. J'ai dû largement dépasser les cent pages avant d'entrer dans l'histoire pour, finalement, en devenir accro, comme pour ses autres bouquins.

Alors que certains auteurs de polars ne se renouvellent pas beaucoup (comme la famille Clark, par exemple), on peut dire que Michel Bussi a une imagination débordante et que chaque livre est différent du précédent.

Comme d'habitude, il situe son histoire dans une région de France : la Normandie, cette fois.

Tout commence par un braquage qui a mal tourné : deux des braqueurs ont été abattus par la police, un troisième a été touché au poumon. Quant au quatrième, le chef présumé de la bande, il est indemne et en fuite. 

Le butin, lui, a été dissimulé quelque part au bord de la mer. 

Puis il y a un enfant qui affirme au psychologue qui le suit que sa mère n'est pas sa vraie mère. Affabulation de gosse? Pas sûr ! Et le psy en parle à la commandante en charge de l'affaire du hold-up... Le suivra-t-elle sur cette voie? 

Les deux affaires sont évidemment liées, mais longtemps je me suis demandé comment. Le puzzle se reconstitue petit à petit...

Une cinquième personne - dont j'ai deviné le nom assez tôt - a quelque rapport avec les braqueurs...

Une enquête menée, une fois de plus, de main de maitre par Michel Bussi ! 

Le cinquième est dans ma PAL.

Livre lu dans le cadre du challenge de Bianca "Un pavé par mois". 

challenge-un-pave-par-mois Bianca