Résultat de recherche d'images pour Voilà un bouquin que j'ai découvert dans ma bibliothèque et dont j'ignore la provenance. C'est la lettre Z qui m'a décidé à l'en sortir et à le lire maintenant. 

Tout commence par un meurtre : un homme a été retrouvé noyé dans la rivière. Avant de mourir, il avait confié des manuscrits anciens ornés d'un dessin d'un rameau d'olivier à un relieur avec lequel il était en relation. 

Très vite, il s'avère que l'homme a été assassiné à cause de ces manuscrits et c'est Emilie, une adolescente, la fille du relieur qui va se trouver au coeur de l'action. En effet, c'est elle qui détient maintenant ces fameux manuscrits et un homme est prêt à tout pour s'en emparer.

Mais que renferment donc ces fameux écrits anciens? Il s'agirait de documents ayant appartenu à Nicolas Flamel, donnant la recette de la création de la pierre philosophale, celle qui permet de réaliser l'élixir pour une vie éternelle et de transformer les métaux vifs en or. 

Pour y arriver, l'homme doit également trouver un coffret en pierre recouvert d'inscriptions cryptées, coffret qui serait en possession d'une société secrète : la commission des 25. 

Enlèvements, courses poursuites, voyages dans le temps, rencontres avec des personnages disparus depuis des siècles, l'auteur convie le lecteur à une longue et fastidieuse plongée dans l'alchimie.

Un livre très bien documenté, trop sans doute puisque je m'y suis un peu perdu. L'auteur est, sans nul doute, un érudit, et ses écrits ne manquent pas d'intérêt mais sont difficiles à suivre pour des non-initiés ! 

Je le cite d'ailleurs : 

" L'homme avait conscience qu'en s'éparpillant de la sorte il risquait de la perdre à chaque instant. Tant d'informations, en si peu de temps. Mais il savait aussi qu'il devait procéder ainsi. La submerger pour ne pas lui laisser le temps de reprendre son souffle. Au risque de la noyer. Car la connaissance n'était qu'une facette de l'alchimie. La face émergée de l'iceberg. Ce qu'Emilie devait, avant tout, c'était comprendre. Comprendre et non savoir. Comprendre ce qu'était l'alchimie. Ce qu'elle était au fond d'elle. Loin des clichés et des fantasmes. Une science. Ou, devrait-il dire, La Science. Une science basée tout autant sur l'expérience que sur la connaissance. Une science qui ne pouvait se transmettre que d'initié en initié. Une science qui avait à voir avec la spiritualité, qui mêlait les genres et transgressait les frontières. Une science qui faisait la part belle aux symboles en tout genre."

Et si Emilie n'a pas tout compris, moi non plus. 

Un voyage entre le XIIIe, le XIVe, le XVIIIe et le XXIe siècle.

Ce long bouquin de plus de 500 pages m'a donc permis de participer à mon challenge avec 33 points seulement et de participer au challenge de Bianca "Un pavé par mois". 

challenge Lire sous la contrainte

challenge-un-pave-par-mois Bianca