challenge mardi

Aujourd'hui, je finis un livre que m'a prêté un de mes collègues. Il s'agit de "Au fil de l'autre" de Véronique Jannot

J'ai lu, en 2007, "Touver le chemin" où l'auteure se penchait sur sa propre vie, parlant du cancer qui l'avait abattue à 22 ans, la privant de la joie d'enfanter.

Dans ce nouveau bouquin, Véronique Jannot nous parle de rencontres intéressantes qui ont changé sa vie ou en tout cas sa façon de voir la vie. Un livre très riche ! 

A la page 31, on trouve notamment ceci

"Cette mode de Facebook et de Twitter où l'on parle de tout favorise la course au sensationnel. Tout se filme, même les choses les plus sordides. Parfois la collectivité s'émeut, voire se révolte ou se mobilise contre une violence exposée aux yeux de tous. Et parfois les sanctions tombent. Dieu merci. Parfois pas. 

Je me demande si le journal intime existe encore. Ces pages où l'on couchait, juste pour soi, ses rêves et ses désirs inavoués, ses émotions quotidiennes, qui nous font plus tard sourire en nous reconnectant par exemple à un état d'adolescent si difficile à traverser. 

Aujourd'hui on ne bouge pas le petit doigt sans le partager avec ses fameux amis qui n'en sont pas. Les mots de notre belle langue française sont détournés. Mais la jeune génération n'y voit aucun inconvénient...""