grenouille

La sixième et avant-dernière fable s'intitule "L'oeuf, le poussin et l'omelette : de la coquille au squelette."

Dans un oeuf, le dur est à l'extérieur, le mou, à l'intérieur. Couvé comme il se doit, l'oeuf va permettre à son contenu de s'élaborer progressivement. Quand le poussin est entièrement développé, le dur (le squelette) est à l'intérieur et le mou(chair et duvet) à l'intérieur. Le poussin a intériorisé  dans son squelette la rigidité de la coquille et parvient à la briser pour se libérer.

Que veut nous faire comprendre Olivier Clerc avec cette histoire?

Extraits

 Durant notre jeune âge, le cadre dans lequel nous nous développons est nécessaire pour nous structurer, nous construire.

A terme, nous sommes appelés à briser la coquille n'en ayant plus besoin puisque nous aurons acquis notre propre force intérieure.

...Il est permis d'interdire...

La notion d'impermanence est un des concepts de base du bouddhisme. Rien ne reste éternellement le même, tout change, se transforme, meurt et renait.