gengis

Il y a quelques années, j'ai lu de l'auteur "Le disque de jade" en 3 volumes.

Quand Mélanie Rousset des éditions XO m'a proposé la lecture de Gengis Khan, je n'ai pas hésité. J'aime les romans historiques et je connaissais peu ce conquérant. 

J'ai appris pas mal de choses sur lui, sur sa vie, sur ses conquêtes, sur son évolution (pas tout puisqu'un tome II sortira en janvier). 

Gengis Khan né Temüdjin a un précepteur chinois qui lui parle de Confucius et d'Alexandre le Grand. Le gamin rêve de grands espaces et de conquêtes. Il apprend à manier l'arc, à monter à cheval, à chasser avec les aigles qu'apprivoise son père. 

A la mort de ce dernier, il est exclu du clan car il a tué son demi-frère suite à une rixe. 

Il fuit mais prendra vite la tête d'un des clans de la steppe : les Quyat. 

Petit à petit, son rêve de grandeur se réalise. Il rallie à lui de nombreux peuples et est élu chef des Mongols. 

En filigrane, une histoire d'amour. Temüdjin est très amoureux de celle qui lui était destinée. Lorsqu'elle est enlevée par un de ses ennemis alors qu'elle attend leur enfant, il est fou de douleur. Il organise une expédition punitive pour la récupérer. Malheureusement elle a perdu son bébé. La revoilà enceinte, mais de qui? Temüdjin est-il le père de ce bambin? Ce dernier n'est-il pas le fruit des nombreux viols que la jeune femme a subis dans sa geôle? Le futur Gengis Khan ne se pose pas de questions...

Les conquêtes de ce grand khan (dirigeant) dans le tome II, je suppose.

Pour les amateurs du genre.

Merci à Mélanie Rousset et aux éditions XO.