coben

Harlan Coben ne m'a jamais déçu. "Tu me manques" est le 22e roman que je lis de lui et, une fois de plus, j'ai adoré. Pourtant, je suis entré assez tard dans le roman. Alors que la plupart des thrillers me scotchent au fauteuil dès les premières pages, celui-ci a commencé trop lentement à mon goût. 

Dans ce roman, Harlan Coben a laissé tomber Myron Bolitar et son acolyte, pour prendre comme héroïne, une policière. 

18 ans plus tôt, Kate a perdu son père, assassiné par un tueur à gages à la solde d'un homme influant sur lequel il enquêtait. Peu de temps après, son fiancé, Jeff,  la quitte. 

Inscrite par une amie sur un site de rencontres, Kate pianote sur son clavier et voit la photo de son ex. Elle hésite pour finalement lui envoyer un message. L'homme lui répond mais, dans un premier temps, il ne semble pas la reconnaitre. Il finit par lui signifier qu'il ne veut pas renouer avec elle. 

Brandon, un adolescent, orphelin de père, appelle Kate à l'aide. Elle est devenue policier comme son père et Brandon veut qu'elle retrouve sa mère disparue un peu plus tôt, soi-disant partie avec Jeff qu'elle a rencontré sur le site. 

Kate ne croit pas vraiment à la disparition de la mère de Brandon mais comme elle semble être partie avec son ex, elle lui promet quand même d'enquêter.

Elle ne le sait pas encore mais elle met le doigt dans un nid de guêpes : des usurpations d'identité, des détournements d'argent, des disparitions multiples, des morts,...et une équipe de bandits impitoyables.

Parallèlement elle enquête sur la mort de son père. Comment cet assassinat peut-il être lié à la disparition de Jeff qui a même changé de nom? 

Difficile de vous parler de ce bouquin tant il est dense. Je vous dirai juste que c'est un coup de coeur pour moi.

Vite le prochain Coben !

coeur