levy

A ce jour, Marc Levy a publié 15 romans. J'en ai lu 14. Comme je n'ai pas beaucoup aimé "Le premier jour", je n'ai pas lu "La première nuit". 

"Une autre idée du bonheur" est à la fois une histoire d'amour et d'amitié, un road-movie à travers l'Amérique. J'aurais aimé que Marc Levy nous serve de guide sur cette route que ses héros empruntent. Moi qui n'aime pas les longues descriptions, ici, j'en aurais voulu plus ! 

Agatha a vécu 30 années d'enfermement. Ce n'est pas elle qui aurait dû être emprisonnée, mais elle n'a pas bronché, a simplement attendu que la coupable soit décédée pour sortir et essayer de prouver son innocence. Elle s'échappe donc de la prison et prend une jeune femme, Milly, en otage. 

Ensemble, elles vont parcourir des milliers de kilomètres, apprendre à se connaitre (le lecteur comprend vite qu'un lien les unit) et faire d'incessants retours vers le passé. 

Marc Levy en profite pour attirer l'attention du lecteur sur les dérives des nouvelles technologies, les liens du sang, et surtout sur une certaine histoire de l'Amérique, sur la défense des minorités.

Le sacrifice d'Agatha n'est, à mes yeux, pas vraiment crédible, mais bon, les fictions ne sont pas la réalité. 

Les deux femmes sont dépeintes avec beaucoup de précisions et le lecteur s'attache à elles, aussi différentes soient-elles l'une de l'autre.

La fin de ce récit m'a un peu déçu, car le fameux carnet dont Agatha a besoin pour se disculper semble tomber du ciel. Alors qu'elle a fait des milliers de kilomètres, a rencontré des tas de gens, il atterrit assez mystérieusement. L'auteur n'a pas cru bon de préciser où il était resté caché pendant toutes ces années, alors que c'est finalement le fil conducteur du roman. 

Un livre lu avec plaisir, mais qui ne sera pas un véritable coup de coeur. Pour moi, ce n'est pas le meilleur roman de Marc. 

Premier livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte" dont le thème est le mot "bonheur".

challenge Lire sous la contrainte