maléfices

Quelle imagination, quelle précision et que de recherches pour cette trilogie! 

Une fois encore, Maxime Chattam balade ses lecteurs d'un suspect à un autre, semant de fausses pistes pour les égarer. Mais, cette fois, j'ai trouvé le coupable (ce qui est extrêmement rare). Bien sûr, j'ai beaucoup douté puisque, plusieurs fois, les policiers avaient soi-disant découvert le meurtrier. Je me disais : "Non, ce n'est pas possible, il reste 100 pages, il reste 60 pages, ce n'est pas le bon meurtrier".

Dans ce tome, on retrouve Joshua Brolin, l'ex-profileur devenu détective privé, toujours pas remis de ses blessures morales, et Annabel O'Donnel que les lecteurs ont découvert dans le deuxième tome, détective new-yorkaise.

J'espérais une union entre les deux héros mais Maxime Chattam ne fait pas dans l'eau de rose... Aux lecteurs d'imaginer comment leur relation évoluera. 

 Le point fort de "Maléfices" : les araignées utilisées ici comme tueuses. Les blessures morales d'une femme "vide" qui ne peut avoir d'enfants, la domination masculine sont les autres "thèmes" de ce roman.

Une fois commencé, ce bouquin de 640 pages doit être lu très vite car il est aussi addictif que les deux précédents (même si mon gros coup de coeur reste le premier, peut-être justement parce que c'est le premier Chattam que j'ai lu). Je soupçonne l'auteur de n'écrire que des "page-turner".

Pour l'ensemble de la trilogie, j'ai remarqué un manque d'utilisation du téléphone portable et d'Internet. 

Une énigme reste irrésolue : "Qu'est devenu le mari de la détective O'Donel?" Maxime Chattam promet de satisfaire la curiosité des lecteurs dans une autre histoire bien différente (sans la présence de Brolin, snif!) mais il n'en donne pas le titre. 

Quelqu'un peut-il donc me donner le titre du roman dans lequel on retrouve Annabel et son mari?

Et voilà ma deuxième trilogie de l'été terminée! Il m'en reste une bien différente mais le tome 3 n'est pas encore sorti en poche, ce sera le cas à la fin du mois, parait-il. 

trilogie de l'étéLa trilogie de l'été 6/9

smiley 1

Et encore une participation au challenge "un pavé par mois" de Bianca avec ce roman de 640 pages.

challenge-un-pave-par-mois Bianca