in tenebris

Dans le deuxième tome de la trilogie du mal, Maxime Chattam emmène ses lecteurs dans les ténèbres et bien plus loin. Il s'agit d'avoir le coeur bien accroché!

Comment vous parler de ce thriller sans vous en dévoiler le thème qui n'apparait qu'en fin de récit?

Une jeune femme, nue, hurlant à tout vent, courant comme une dératée, est interceptée. Elle a été scalpée et affirme s'être échappée de l'enfer. 

Pour le moins, on peut dire qu'elle ne ment pas! 

La jeune détective Annabel O'Donnel, dont le mari a disparu, prend l'enquête en main.

Et c'est la plongée dans l'enfer! Les photos de 67 personnes disparues sont retrouvées. Tous les visages affichent la même terreur.

Parmi ces visages, il y a celui de Rachel Faulet, enceinte, disparue alors qu'elle séjournait chez sa soeur. 

Ici on retrouve Joshua Brolin, le profileur du tome 1, qui a démissionné, est devenu détective privé et a été engagé par les parents de la jeune fille pour la retrouver. Il travaillera donc en collaboration avec Annabel O'Donnel. 

Tous deux rencontreront des monstres et plongeront, ensemble, dans l'horreur...

Ames sensibles s'abstenir...

J'ai beaucoup aimé ce bouquin, mais ce n'est pas le gros coup de coeur que j'ai éprouvé pour le tome 1.

trilogie de l'étéLa trilogie de l'été 5/9

smiley 1

 

Et une participation au challenge "un pavé par mois" de Bianca avec ce roman de 600 pages. 

 

challenge-un-pave-par-mois Bianca