elizabeth

J'ai découvert Elizabeth George il y a peu avec "Enquête dans le brouillard" qui ne m'avait pas tellement enthousiasmé. J'ai surtout reproché à ce livre sa longueur et les longues descriptions.

J'ai lu "Mal d'enfant" parce qu'il était dans ma PAL et qu'il correspondait à mon challenge.

Ici, je n'ai pas été déçu même si j'ai passé quelques paragraphes comme je le fais généralement avec les pavés.

Dans ce roman, on retrouve les mêmes personnages que dans son premier bouquin : l'inspecteur Linley, son copain Saint-James et la femme de celui-ci qui n'arrive pas à concevoir un enfant.

L'enfant (le manque d'enfants, la mort d'un enfant) est au centre de ce récit et ne prend tout son sens qu'à la fin du roman. 

Deborah Saint-James est dépressive, elle veut donner un enfant à son mari mais n'y arrive pas. Dans un musée, elle rencontre un pasteur Robin Sage qui l'invite chez lui dans le Lancashire. 

Quelques mois plus tard, elle s'y rend avec son mari et découvre le presbytère vide. Le pasteur est mort empoisonné par de la ciguë qu'une femme lui a servi lors d'un souper. 

L'enquête a conclu à une mort accidentelle mais la femme en question est herboriste et il est impossible qu'elle ait confondu la ciguë avec du panais sauvage comme elle le prétend.

Saint-James se demande à qui profiterait le crime et fait venir son ami et inspecteur Linley qui reprend l'enquête...

Pendant toute ma lecture, j'ai tenu le titre du roman en tête. Je me suis dit que le manque d'enfant devait forcément y jouer un rôle et le dénouement nous le prouve.

Suspense donc jusqu'au bout du bouquin. Plusieurs suspects possibles et l'auteur nous envoie sur des fausses pistes.

Les personnages d'Elizabeth George sont bien décrits, parfois trop, et leur vie peut sembler inutile au récit. Il y a toujours moyen de sauter quelques passages si, comme moi, vous avez envie de connaitre la fin sans vous attarder sur des détails.

Livre lu dans le cadre de mon challenge "Lire sous la contrainte" et dans le cadre du challenge "Un pavé par mois" de Bianca

challenge Lire sous la contrainteLire sous la contrainte 3/?

challenge-un-pave-par-mois Bianca

Ajoutons le challenge américain de Noctenbule et "Les dames en noir" que j'oublie toujours! 

challenge US

challenge-les-dames-en-noir