Sur plusieurs blogs, je lis le mot "dystopie", un mot dont je n'avais jamais entendu parler.

Voilà une définition glanée sur le WEB : "Une dystopie, également appelée contre-utopie, est un récit de fiction peignant une société imaginaire organisée de telle façon qu'elle empêche ses membres d'atteindre le bonheur, certains disent aussi que c'est une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie. ..."

terrienne

Alors voilà, j'ai sans doute lu ma première dystopie. Ce n'est pas vraiment mon genre mais j'ai adhéré à l'histoire et j'ai beaucoup aimé l'écriture de Mourlevat, sa façon de dépeindre les personnages et de faire part aux lecteurs de ce qui les touche.

L'histoire se passe, en grande partie, dans un monde parallèle, un monde dans lequel on accède par un sentier inexistant, une barrière qui n'existe que dans la tête des personnages.

Anne entre dans ce monde car sa soeur l'y a appelée. En effet, cette dernière, Gabrielle a été enlevée par ces non-terriens et est séquestrée par un des dirigeants de cette "planète". 

Anne apprend que ce fait est habituel. Ces personnages ont pour habitude de kidnapper des terriennes. Quand celles-ci ont enfanté, elles sont conduites à Estrellas, un endroit d'où on ne revient jamais. 

Dans ce monde où vivent des créatures ressemblant physiquement aux hommes et des hybrides, on s'ennuie à mourir. Et c'est d'ailleurs comme ça que la vie s'arrête, vers l'âge de 50 ans, par ennui. 

Anne veut sortir sa soeur de ce guêpier; elle risquera même sa vie pour y arriver.  Elle est aidée dans ses projets par la tenancière d'un hôtel qui s'intéresse beaucoup aux terriens, par un écrivain qui l'a prise en stop et par des hybrides qu'elle rencontre de l'autre côté...

La vie de l'autre côté est largement dépeinte par l'auteur qui en profite pour nous signaler qu'on n'est pas si mal sur Terre! 

De la science-fiction donc. Je le répète : "Je ne suis pas fan de ce genre de littérature" mais je ne me suis pas du tout ennuyé en lisant ce récit. 

Les amateurs du genre apprécieront sûrement la plume de cet auteur.

Livre lu dans le cadre de mon challenge (dernier livre pour la contrainte "cosmos" et dans le cadre du challenge de Muti "littérature jeunesse". 

challenge Lire sous la contrainteLire sous la contrainte 5/5

challenge jeunesseChallenge jeunesse 13/20