gilles

Ouf! Enfin! J'ai terminé! 

Difficile de vous parler de ce bouquin qui m'a plu dans l'ensemble et qui m'a bien longtemps ennuyé. Revenons-en au début.

J'ai lu "Demain j'arrête" (qui m'a beaucoup plu) et "Complètement cramé" (que j'ai aimé aussi mais dans une moindre mesure). Je voulais donc continuer la découverte de cet auteur et j'ai commencé "Et soudain tout change". 

Dans le premier, Gilles Legardinier se met dans la peau d'une femme. Dans le deuxième, il se transforme en homme plus âgé qui veut changer de vie. Dans ce troisième opus, l'auteur donne la parole à Camille, une adolescente entourée d'une foule d'amis. Et là, j'ai eu l'impression de lire un journal intime qui n'intéresse que celui qui l'écrit. Je me suis profondément ennuyé et j'ai laissé tomber l'adolescente au bout de 80 pages.

J'ai ensuite lu différentes critiques. Quelle ne fut pas ma surprise de ne lire que des avis très positifs! Certains font même de ce livre un coup de coeur. Je me suis dit que j'avais loupé quelque chose et ai repris le bouquin quelques jours plus tard.

Eh bien, j'ai continué à m'ennuyer jusqu'à la page 150 environ! Ensuite un événement (que je ne citerai pas parce qu'il n'y a pas d'autres surprises et que je dévoilerais le seul élément intéressant du bouquin) survient et "soudain tout change". Enfin, pas vraiment, car si cet événement a éveillé mon intention, je ne me suis toujours pas amusé et je n'ai même pas été ému par le destin de la copine Léa. 

Et "soudain tout change" mais à la fin du bouquin seulement. Je me suis attaché aux personnages (Camille et son copain Axel, Léa et son copain Tibor, ado atypique) et j'ai refermé le bouquin, content d'être arrivé au bout et d'avoir fait ce bout de chemin avec ces ados. 

Avis mitigé donc sur cette lecture.

Gilles, j'espère que tu pourras à nouveau me séduire avec "Ça peut pas rater"...