A peu près une fois par mois, je participe à un atelier d'écriture. Ce n'est pas toujours évident d'écrire un texte dans le temps imparti mais on fait de son mieux. Si j'aime écrire, j'aime aussi écouter les autres participants qui lisent leurs textes. 

Le thème du mois de mars était : les faits divers.

Dans cet exercice, il fallait choisir un titre parmi une série proposée. Je ne vous dirai qu'à la fin celui que j'ai choisi afin de ne pas dévoiler l'histoire directement.

Voici donc mon texte : 

Fait divers

Saucisses/compote.

Comme tous les samedis, Solange D se rend chez son boucher de la rue des Lilas à Mons. Elle y achète sa viande pour toute la semaine. Son menu ne varie guère : saucisses/compote le samedi, poulet rôti le dimanche, rôti de dindonneau pour quatre jours. Le vendredi, elle mange du poisson Capitaine Igloo.

Rentrant chez elle, ce samedi 10 mars, elle place sa viande dans le congélateur, tout sauf les saucisses qu’elle cuit directement (elle aime les manger froides). Elle vaque ensuite à ses occupations jusqu’à midi pile, heure à laquelle elle ouvre son pot de compote sans morceaux. Elle a banni les pommes de terre de son régime depuis longtemps à cause des kilos en trop qu’elle n’arrive pas à perdre.

Elle s’assied ensuite devant la télévision et se met à manger sa saucisse/compote. De temps en temps, elle arrête de mastiquer pour injurier le présentateur de l’émission qu’elle regarde depuis plus de dix ans et qu’elle dit détester. Après quelques phrases incendiaires à l’égard du présentateur qui reste impassible – et pour cause – elle se remet à manger.

Tout à coup, quelque chose craque sous ses dents. Un caillou ? Un os ? Solange ne sait pas. Elle introduit alors deux doigts boudinés dans sa bouche grande ouverte pour en extirper … une dent ! Horrifiée, elle court devant son miroir, compte ses molaires, ses incisives, ses canines. Ouf ! Le compte est bon ! Elle se rend compte alors que la dent se trouvait dans la saucisse et court vers les toilettes pour y vomir ce qu’elle vient d’ingurgiter.

Que pensez-vous qu’il advint de Solange ?

C’est simple. A partir de ce jour, elle devint végétarienne. S’il n’y a pas d’arêtes dans un beefsteak, c’est sûr, il n’y a pas non plus de dents dans une carotte !   
Avantage de tout ceci : en quelques mois, Solange perdit ses rondeurs et se retrouva avec la taille … d’un haricot princesse !

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

Le titre que j'avais choisi était : Elle découvre une dent dans une saucisse. Je me suis bien amusé à écrire ce texte.