La Promesse de l Ange

J'ai découvert ce livre lors de ma dernière visite au mont Saint-Michel. Je ne l'ai pas acheté car je le trouvais trop gros (plus de 600 pages). Finalement, je l'ai trouvé et acheté chez Oxfam et l'ai sorti de son rayonnage pour mon challenge de ce mois.

J'ai beaucoup aimé ce roman qui oscille entre polar et roman historique, entre histoires d'amour et meurtre, entre récit métaphysique et initiatique. 

Il fait penser à Ken Follett et ses "piliers de la terre" (que je n'ai pas encore eu le courage de lire), à Umberto Eco et son "nom de la rose", à la malédiction de Thoutankhamon et même aux "dix petits nègres" d'Agatha puisque certains personnages disparaissent les uns après les autres et le lecteur est en droit de se demander qui sera le suivant.

Le récit se déroule sur deux périodes :

XXIe siècle : Johanna est archéologue et commence des fouilles au Mont Saint-Michel lorsqu'un manuscrit découvert à Cluny la pousse à rechercher un moine qui a vécu au XIe siècle et qui a perturbé son enfance en lui parlant dans ses rêves. Pour cela, elle doit fouiller sous la cathédrale, dans un endroit appelé "Notre-Dame sous terre" et qui a été préservé de la destruction par ce même moine qui a modifié les plans de son maitre. Johanna est sûre que la clef de l'énigme (qui est ce moine qu'elle voit décapité? pourquoi a-t-il modifié le plan de construction? pourquoi lui dit-il de fouiller la terre pour trouver le ciel?) se trouve là, dans la crypte.

Quelqu'un est prêt à tout pour arrêter les fouilles et empêcher Johanna et son équipe de découvrir ce qui se cache sous terre. Il tuera même si cela s'avère nécessaire.

XIe siècle : le frère Roman est chargé de la construction de la nouvelle cathédrale. Seules les pierres comptent pour lui. Et pourtant, Moïra, une femme, une guérisseuse qui a des origines celtes et qui pratique encore sa religion initiale va, peu à peu, pénétrer son coeur. Leur amour restera chaste jusqu'à la mort de la jeune femme condamnée par l'Eglise pour avoir refusé d'abjurer.

Dans l'abbaye, comme dix siècles plus tard, des personnages disparaissent les uns après les autres. Le secret dévoilé par Moïra à Roman le restera jusqu'à ce que Johanna le découvre après bien des péripéties. 

Le lecteur, évidemment, n'est mis dans le secret qu'à la fin du roman. Le suspense est assez tenace. Le lecteur veut des réponses et tourne donc les pages assez avidement.

J'avouerai que, comme d'habitude avec les pavés, j'ai passé quelques pages qui n'étaient pas essentielles, des renseignements sur la construction des cathédrales, par exemple, qui ne sont pas inintéressants mais je me suis dit que je ne les retiendrais quand même pas. Comme je voulais découvrir la clef de l'énigme, il me fallait avancer plus vite que le temps ne me le permet. 

Comme dans tous les récits historiques, je me demande ce qui est vrai et ce qui est inventé dans ce que j'ai lu. Ça me perturbe à chaque fois. 

J'ai passé de très bons moments en compagnie de Johanna l'archéologue, de Roman le moine et de Moïra la guérisseuse descendante des druides, devenue catholique mais qui ne peut renier sa foi originelle. 

Un roman que je vous recommande si vous aimez le genre. Des articles de presse peuvent peut-être vous influencer (c'est ici).

J'ai fini tout juste pour boucler mon challenge. Attention, je ramasse les copies demain! 

challenge Lire sous la contrainte

Nouvelle participation au challenge de Bianca avec ces 630 pages. 

challenge-un-pave-par-mois Bianca

 

Et, cette fois, j'ai pu participer au challenge "un mot, des titres" avec le mot "ange".

Challenge Un-mot-des-titres