L'an prochain, j'envisage de visiter la Venise du Nord : Saint-Petersbourg, sans doute à l'occasion d'une croisière qui passera également par Moscou. 

Saint-Petersbourg est une ville d'art qui m'attire depuis longtemps. Un documentaire vu à la télé me donne encore plus envie de partir vers la Russie. 

Le-roman-de-Saint-Petersbourg--Les-amours-au-bord-de-la-Neva

Aussi, quand j'ai vu ce titre, je n'ai pas hésité. Malheureusement, je me suis laissé prendre par le terme "roman" et il ne s'agit pas d'un roman mais plutôt d'un traité historique. C'est donc le roman d'une ville et de ceux qui l'ont faite qu'a écrit ici V. Fédorovski. 

Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris. Je ne sais pas ce que j'aurai retenu de ma lecture mais je dois dire que certains chapitres m'ont intéressé. La première partie du récit raconte la vie des grandes figures de Saint-Petersbourg : Pierre le Grand, la grande Catherine, Alexandre ier. 

Nous rencontrons également des poètes et écrivains comme Pouchkine, Dostoïevski, et même Balzac. 

J'ai passé les chapitres consacrés à d'illustres inconnus (inconnus pour moi en tout cas) qui ne m'intéressaient pas du tout. 

Traversée dans le temps et l'espace, découverte d'une ville mythique, balades au fil du courant de la Néva et biographie de personnages qui ont leur place dans l'histoire de la ville, voilà résumé en quelques mots cet ouvrage très bien documenté. 

Pour les amateurs du genre. 

Premier livre lu dans le cadre de mon challenge dont la contrainte est, je le rappelle, "nom propre de lieu". 

challenge Lire sous la contrainte