à froid

Je viens tout juste de refermer ce bouquin et je suis encore essoufflé tant j'ai couru pour arriver à la fin et enfin pouvoir lire autre chose. Vous l'avez compris, je n'ai pas vraiment apprécié ce livre : trop long, beaucoup trop long, trop de détails, trop de conversations longues et insipides, une enquête qui n'avance pas, ... Les jours se suivent et se ressemblent. Non, là, j'exagère car chaque jour qui passe voit un mort supplémentaire. 

Dès le début du récit, Karin Slaughter (que je n'avais jamais lue auparavant) nous emmène dans un univers sanglant et ne nous épargne aucun détail. Un jeune homme est retrouvé mort dans un campus universitaire; il se serait suicidé en se jetant du haut d'un pont.

Jeffrey Tolliver, le policier qui sera chargé de l'enquête, et Sara Linton, médecin légiste et ex-femme de Jeffrey (des personnages (récurrents parait-il) sont appelés sur les lieux. 

Pendant que Sara examine le corps, Tessa, sa soeur qui l'a accompagnée sur les lieux, est poignardée dans la forêt.

Lena, ex-flic violée quelque temps plus tôt et qui ne s'est pas encore remise de son traumatisme, poursuit le responsable de l'agression mais le perd de vue. 

Dès lors, son récit devient sujet à suspicion, et Jeffrey ne cessera de la harceler et de mettre ses paroles en doute. Surtout lorsqu'il la découvre avec un jeune garçon au passé trouble et violent. 

Il y a encore Chuck, chargé de la sécurité du campus, dont l'attitude n'est pas très claire. Il pourrait bien être lié à un trafic de drogue.

Un peu plus tard, la jeune fille qui a découvert le corps se suicide à son tour. 

Tout cela est-il lié? Ce sera à Jeffrey de le découvrir. 

530 pages pour arriver au point final. C'est long, vraiment très long! 

Ce livre m'a été prêté par ma soeur ainsi que 6 autres romans de Karin Slaughter. Retour à l'envoyeur, je ne lirai sans doute plus cette auteure qui m'a déçu dès le premier roman. Voilà un trou de 7 pavés dans ma bibliothèque. Ça libère un peu de place! 

Livre lu dans le cadre de deux challentes " Un pavé par mois" chez Bianca et "Un mois = une plume" chez "Imans"sBooks"

1 mois = 1 plume

challenge-un-pave-par-mois Bianca