louise voss

Il y a un moment que je n'ai plus participé au challenge "Un mot, des titres" de Calypso. Aucun titre contenant le mot tiré au sort ne figurait dans ma bibliothèque et, comme je ne veux pas acheter un livre exprès pour un challenge (j'en achète assez comme ça), je n'ai pu participer.

Cette fois, en voyant le mot "je" tiré au sort, j'étais sûr de trouver le titre qu'il fallait dans ma PAL. Et voilà donc "Je t'ai donné la vie" de Louise Voss (un livre prêté par ma soeur) qui sort enfin de son rayonnage. 

Evidemment, ma soeur est une fille et ça se voit dans ce récit. Je pense que ce roman doit plaire plus à la gent féminine. Moi, je l'ai trouvé un peu trop fleur bleue et, j'ai très vite compris comment il allait se terminer, ce que je déteste car j'aime les surprises.

Je dois dire que j'ai été un peu trompé par la 4e de couverture qui annonce que l'héroïne, Anna, après plusieurs fausses couches et un bébé mort à la naissance, découvre Max, un petit garçon qu'elle a sauvé sans le savoir en faisant un don de moelle deux ans plus tôt. C'est une lettre d'Adam, le père de Max, qui le lui fait découvrir. 

Je pensais donc que le récit était basé sur le sauvetage de l'enfant voire sur le manque d'enfant d'Anna et son désir de devenir mère, même par substitution. 

Ce problème est bien évoqué mais, avant tout, il s'agit ici d'une histoire d'amour (somme toute assez banale) même si elle est basée sur le mensonge puisqu'Anna ne révèle pas son identité au père de l'enfant.

J'ai trouvé ce livre très long (près de 500 pages) alors que des thrillers aussi gros passent comme une lettre à la poste. Je dois même dire que j'ai passé des paragraphes que je jugeais inintéressant. 

Je n'ai pas éprouvé de tendresse particulière ou d'empathie pour l'héroïne qui ne sait pas trop ce qu'elle veut (ou plutôt elle le sait très bien mais essaye de se le cacher à elle-même). Elle devrait dire que ... mais finalement elle dit le contraire sans le vouloir. Elle devrait faire ceci mais fait cela...

Bon, je suis allé jusqu'au bout de l'histoire donc elle ne doit pas être si désagréable que mes propos semblent le montrer. 

Femmes romantiques, ce livre est sans doute pour vous. 

Challenge Un-mot-des-titres

Il y a très longtemps aussi que je n'ai plus participé au challenge d'Antoni. Je suis d'ailleurs plutôt mauvais à ce challenge d'auteurs anglais.

Challenge-anglais

Et enfin, je participe au challenge proposé par Bianca "Un pavé par mois". 

challenge-un-pave-par-mois Bianca

Un bon coup finalement, ce bouquin!