Texte par imitation. Atelier d'écriture. D'après le texte "Liberté" de Fernand Dumont (voir billet précédent).

Autrefois
les chevaux galopaient dans la prairie fleurie
les hirondelles voletaient au ras du sol annonçant la pluie

Aujourd'hui
l'herbe a laissé sa place au béton
les nids sont vides, les hirondelles ont fui

Autrefois
la rivière chantait en creusant son lit entre les joncs et les iris
l'eau clapotait sur les galets polis par le temps

Aujourd'hui
l'eau s'écoule sans un bruit, grignotant les berges en béton
les galets ornent les étangs d'un nouveau campagnard

Autrefois
les oiseaux chantaient leurs plus belles ritournelles
leur petit ventre plein des fruits défendus

Aujourd'hui
les oiseaux se sont tus, leur voix s'est éteinte
les pots vides des confitures oubliées sont rangés quelque part dans un grenier déserté

Autrefois
dame Nature riait, chantait, explosait de couleurs
Aujourd'hui
elle pleure et crie : "Au secours, je veux vivre, sauvez-moi!"