elsie

Difficile de vous parler de ce livre tant il est dense. J'attendais un coup de coeur, eh bien, le voilà. J'ai beaucoup aimé ce roman retiré de ma bibliothèque grâce à mon challenge GN + adj. épithète.

Deux histoires se mélangent dans ce roman et il faut être bien attentif à chaque chapitre pour ne pas se tromper d'époque.

Tout d'abord, il y a Reba, journaliste vivant au Texas. Elle a pour mission d'écrire un papier sur les traditions de Noël dans le monde. Elle se rend dans une boulangerie où vivent deux femmes, Elsie et sa fille Jane, afin de les interviewer sur les traditions allemandes. La mère est, en effet, originaire de Garmish en Allemagne.

De l'autre côté, il y a donc Elsie qui a vécu en Allemagne pendant la deuxième guerre. Elsie est issue d'une famille allemande qui soutient le régime nazi sans se poser de questions. Sa soeur vit d'ailleurs dans un Lebensborn (heureusement que j'ai lu le très bon roman de Valentin Musso "Cendres froides" qui explique le fonctionnement de ces maternités nazies de long en large). Elsie s'apprête à épouser un officier SS et est invitée à un bal, la nuit de Noël 44. 

Lors de cette soirée, un petit garçon chante divinement bien. C'est un petit juif, tondu, retiré de son camp pour l'occasion. Pour la première fois, Elsie ouvre les yeux sur la vraie vie, sur la doctrine allemande, sur les camps de concentration,...

Tobias, ce petit garçon, va sauver la jeune fille de 17 ans d'un viol. Un peu plus tard, il frappe à sa porte, la priant de le cacher. Le monde s'écroule autour d'Elsie. Peut-elle héberger un juif chez elle, même si ce n'est qu'un enfant, et risquer ainsi sa propre vie ainsi que celle de toute sa famille?

Dans son lebensborn, la soeur d'Elsie accouche de jumeaux : un garçon et une fille. La fille va très bien, le garçon est chétif et ne correspond donc pas à la race pure et dure des nazis. Hazel se rend compte que son garçon est en danger... Son regard sur le "paradis allemand" va également changer, ce qui lui vaudra des ennuis. 

Quant à Reba, la journaliste, son monde à elle va changer aussi au contact de ces deux femmes. Reba vit avec Riki, garde-frontière, chargé de reconduire les clandestins chez eux, au Mexique généralement. 

L'histoire est un éternel recommencement. Après les atrocités nazies à l'égard des étrangers, ce sont les Américains qui agissent un peu de la même façon. Changement de regard aussi pour Riki sur son travail. 

Le livre est divisé en une série de chapitres dans lesquels on passe de 1944 à 2007 pour revenir en 1945 ou 1940 ou encore 1967. Difficile à suivre donc.

Ces chapitres sont entrecoupés de lettres écrites par les deux soeurs ou de mails envoyés par Riki ou Reba. Une autre police de caractère (beaucoup trop petite pour moi) est utilisée ici. 

Un livre de plus de 500 pages qui se lisent aisément.

Petit plus pour ceux et celles qui aiment cuisiner : le roman est suivi des recettes allemandes de pain et autres pâtisseries vendues chez Elsie et Jane. 

coeur

challenge Lire sous la contrainte

Sarah McCoy est la fille d'un militaire américain mais elle a vécu en Allemagne durant son enfance. Aujourd'hui, elle vit au Texas.

challenge US