signol

Christian Signol fait partie de mes auteurs préférés. "Au coeur des forêts" est le 26e roman que je lis de cet auteur né dans le Quercy. 

Bastien est né dans la forêt, son père en vivait avant lui. Il ne peut pas s'imaginer vivre ailleurs qu'au milieu de ses arbres qui sont, pour lui, plus que des végétaux puisqu'il pense que les arbres rêvent.

Malheureusement Bastien n'a pas eu de fils pour lui succéder. Il n'a eu qu'une fille qui n'a eu de cesse de quitter ce milieu (elle vit actuellement aux États-Unis) et il ne l'a plus vue depuis la mort de sa femme quelques années auparavant.

Sa fille n'a elle-même qu'une fille qu'il connait très peu puisqu'elle vit à Paris loin de sa forêt. 

Après une terrible tempête où une grande partie des arbres sont couchés sur le sol, Bastien s'interroge sur le sens de sa vie et de son travail.

C'est alors que Charlotte, sa petite-fille, atteinte d'une tumeur au genou, vient le rejoindre. Le patriarche essaye de l'intéresser à ses arbres. Contre toute attente, elle semble aimer sa forêt, ses arbres et son travail auquel elle participe avec ses moyens...

Bastien n'ose penser qu'un jour elle pourra le remplacer...

S'ensuivent des conversations "qui tendent de lier le passé et le présent" et pendant lesquelles des secrets sont dévoilés comme la disparition de la soeur de Bastien à l'âge de 23 ans. Charlotte décide de mener sa propre enquête au risque de réveiller des souvenirs parfois douloureux...

Une histoire dans laquelle je ne suis pas entré tout de suite mais qui a fini par me plaire.

"Au coeur des forêts" est le douzième livre lu dans le cadre de mon challenge.

challenge Lire sous la contrainte